Le problème des “années-homme”

Lorsque vous vous adressez à un professionnel de l’informatique ou des nouvelles technologies, il vous écoute poliment, et note des pages entières (à la main et au stylo ou au crayon, souvent de la main gauche, je ne pense à personne en particulier 😉 !) , tout en s’exclamant périodiquement…”C’est intéressant” (symbole € en notation rapide) “c’est un autre développement” (symbole $$$ en notation rapide) ou encore, “c’est déjà implémenté dans le précédent livrable” (symbole  🙁  en notation rapide), puis il vous adresse un devis peuplé de termes “que vous comprenez rien” auxquels sont rattachés des temps en “années/jours/heures homme”

Pour les termes techniques on pourrait souvent se demander s’ils n’ont pas une version professionnelle du PIPOTRON à leur disposition.Pour la “mesure homme”, il y a franchement de quoi être dubitatif.

L’année homme, ça vaut quoi en “seconde génie” ou en “éternité crétin” ? Nous, notaires, sommes habitués à travailler “au forfait” et un peu “à la pièce”, nous apprécierions donc d’être facturés de même…

Lorsqu’on demande à un notaire de préparer un dossier concernant un domaine auquel il n’est pas habitué, il ne peut se permettre, lui, de répondre “Vous êtes le seul à nous demander ça” et encore moins de livrer un acte rempli de blancs, avec des parties en langue “étrange” en prétendant que le contrat a été rempli et qu’il faut prévoir une rallonge budgétaire pour la correction de “bugs mineurs”  dans une version 2.0…

C’est aussi pour ça que nous sommes, parfois, un peu trop exigeants…

Il n’en demeure pas moins que – faute d’une pratique suffisante – la plupart d’entre nous surpaye des services purement illusoires en supposant – faute de pouvoir le vérifier – qu’ils sont extrêmement onéreux et longs à développer.

Vous avez sous les yeux un site web utilisable même s’il comporte encore certains petits défauts, permettez-moi donc de vous poser la question : en toute franchise, et en ne tenant pas compte des textes tel que celui-ci, ni des temps morts d’attente (comme le chargement avec une connexion très molle des photos de la galerie), à combien d’heures-homme estimeriez-vous son installation et son paramétrage ?

Et n’oubliez pas que l’ “homme” dont il est question n’est pas un informaticien et a procédé à cette installation en faisant -comme toujours- mille autres choses en même temps !

Et selon vous, combien aurait-il coûté si…Non, oubliez ça, c’est indécent.

Répondez sérieusement, je relève les copies et ça compte pour la moyenne 🙂

Print Friendly, PDF & Email
0 votes

3 réponses

  1. Avatar Didier MATHY dit :

    La réponse légèrement exagérée et arrondie était en fait trois heures.

    Les différentes étapes ont été exécutées sans scénario préétabli ce qui ramènerait la réalité de l’installation “en continu” à moins de deux heures…Et pour un pro, un peu moins encore, car il aurait l’habitude des composants et aurait d’office choisi les meilleurs utilisés pour d’autres projets.

    Mais comme en matière de chantier de construction, ce qui est le plus long, c’est toujours : les finitions !

     

  2. Une bonne journée homme pour qq’un qui connaît un minimum, une petite journée homme pour qq’un qui fait ça régulièrement et un mois homme si c’est moi…

  3. Avatar Clément BRUN dit :

    Je dirais, à la louche, une journée homme de 7 heures (si on met bout à bout toutes vos manipulations effectuées ici et là).

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils
DIANE-INTRANOT

GRATUIT
VOIR